La Chine détaille ses réformes économiques et sociales

le
0
LA POLITIQUE DE L'ENFANT UNIQUE VA ÊTRE ASSOUPLIE EN CHINE
LA POLITIQUE DE L'ENFANT UNIQUE VA ÊTRE ASSOUPLIE EN CHINE

par Kevin Yao et Ben Blanchard

PEKIN (Reuters) - Les autorités chinoises ont annoncé vendredi une série de réformes économiques et sociales, les plus importantes en près de 30 ans, quelques jours après le troisième plénum du 18e Comité central du Parti communiste (PCC).

Les mesures annoncées dans un document publié par le PCC, via l'agence Chine Nouvelle, comprennent notamment un nouvel assouplissement de la règle de l'enfant unique et semblent témoigner de l'emprise sur le pouvoir du président Xi Jinping, ainsi que de sa volonté d'engager de vastes réformes.

Alors que la politique familiale réserve actuellement le droit d'avoir un deuxième enfant aux couples dont les deux membres sont enfants uniques, cette exception sera élargie à ceux dont un seul parent est lui-même fils ou fille unique.

Cette réforme vise à promouvoir "le développement équilibré de la population chinoise à long terme", selon les termes du document, qui prévoit également l'abolition des camps de travail et la restriction "pas à pas" des crimes passibles de la peine de mort.

Sur le plan économique, la feuille de route prévoit entre autres d'alléger les restrictions sur le séjour dans les villes, ce qui s'inscrit dans le cadre de la volonté de Pékin d'encourager des millions d'habitants de la campagne à s'installer en zone urbaine, afin de recentrer l'économie chinoise sur la consommation et les services.

"(Nous) supprimerons totalement les restrictions dans les villages et les petites villes, nous les allégerons progressivement dans les villes moyennes et nous déciderons de critères raisonnables pour s'installer dans les grandes villes", dit le document, précisant toutefois que la population des plus grandes agglomérations restera "strictement contrôlée".

Parmi d'autres mesures, figurent l'accélération de la convertibilité du yuan, l'ouverture de certains secteurs aux groupes privés et étrangers, ainsi qu'une réforme des prix de l'eau, des carburants, de l'électricité et d'autres ressources clés, afin de les lier aux évolutions des marchés.

PLUS DE DÉTAILS QUE PRÉVU

"Ce sont des réformes sans précédent", juge Xu Hongcai, économiste en chef du Centre chinois pour les échanges économiques internationaux, basé à Pékin. "Les réformes menées dans les années 1990 étaient limitées à certains secteurs."

Les annonces, plus détaillées que prévu, ont surpris les observateurs qui s'attendaient à ce que Xi Jinping et le Premier ministre, Li Keqiang, se donnent plus de temps pour mener leurs réformes, en partie destinées à limiter le rôle des exportations et des investissements dans l'économie chinoise.

Pour certains analystes, la mise en place d'un groupe destiné à superviser les réformes économiques et la création d'un nouveau "comité pour la sécurité de l'Etat" montrent que Xi Jinping exerce une autorité grandissante.

"C'est un pas presque sans précédent vers un pouvoir sans limite", estime Zhang Lifan, un historien et politologue pékinois.

Un précédent communiqué du PCC, publié en début de semaine, se contentait de prôner un rôle "décisif " des marchés afin de parvenir à des résultats conséquents d'ici 2020. Il avait provoqué une baisse des actions chinoises.

Alors que le communiqué de mardi réaffirmait que la prééminence du secteur étatique serait maintenue, le texte publié vendredi annonce une hausse des prélèvements sur les dividendes versés par les groupes publics, ce qui laisse plus de marge de manoeuvre aux acteurs du secteur privé.

"Toute action qui aide l'économie intérieure en Chine et facilite en conséquence un rééquilibrage de l'économie mondiale doit être accueillie les bras ouverts", juge Keith Bowman, analyste pour le cabinet Hargreaves Lansdown, évoquant un "grand pas dans la bonne direction" à propos des mesures annoncées vendredi.

Avec les bureaux de Pékin, Shanghai et Londres; Jean-Philippe Lefief et Julien Dury pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux