La Chine cessera en juin de fixer les prix des médicaments

le , mis à jour à 06:59
0

PEKIN, 5 mai (Reuters) - La Chine va supprimer les plafonds de tarifs pour la plupart des médicaments à partir du 1er juin pour donner au marché un rôle accru dans la fixation des prix, a annoncé mardi l'agence de planification économique. Ce changement, estiment les autorités, devrait encourager un prix "raisonnable" des médicaments et aider au contrôle des coûts de l'assurance maladie, estime la Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR) dans un communiqué publié sur internet. "Nous avons décidé à partir du 1er juin d'annuler les prix fixés par le gouvernement pour la plupart des médicaments pour améliorer les mécanismes d'achat pour les médicaments, contrôler les coûts de l'assurance médicale et permettre au prix commercial des médicaments d'être fixé par la concurrence sur le marché", ajoute la Commission. La Chine est le deuxième marché pharmaceutique au monde. Les dépenses de santé devraient atteindre 185 milliards de dollars d'ici 2018, selon la société spécialisée IMS Health. Selon les analystes, la décision de la CNDR ne produira pas tous ses effets parce que trois quarts environ des médicaments en Chine sont vendus via les hôpitaux, où un processus à part maintien les prix à un niveau bas. (Judy Hua et Koh Gui Qing avec Adam Jourdan à Shanghai; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant