La Chine annonce l'arrestation de 680 suspects de corruption

le
0

PEKIN, 8 janvier (Reuters) - La campagne de lutte contre la corruption menée en Chine visant des personnes ayant fui à l'étranger a permis le rapatriement "sans précédent" de 680 personnes, a annoncé jeudi le ministère chinois de la Sécurité publique. Le gouvernement a lancé en juillet dernier l'opération surnommée en Chine "Chasse à courre" visant à l'arrestation de dignitaires du régime et d'hommes d'affaires partis à l'étranger avec souvent de l'argent gagné illégalement. Le ministère de la Sécurité précise que les 680 arrestations effectuées entre juillet et décembre 2014 représentent quatre fois et demi celles de 2013. Parmi les 680 suspects figurent 117 personnes recherchées depuis plus de dix ans et 390 qui se sont présentées d'elles-mêmes aux autorités. Le gouvernement ne donne pas le nombre de personnes encore recherchées à l'étranger. Selon le Global Financial Integrity Group basé Washington, qui analyse les flux financiers illicites, 1.080 milliards de dollars (915 milliards d'euros) ont quitté la Chine entre 2002 et 2011. Depuis son entrée en fonction en 2013, le président Xi Jinping et numéro un du Parti communiste, a lancé une vaste campagne de lutte contre la corruption dont la partie récupération des avoirs à l'étranger s'est révélée compliquée. La Chine n'a pas de traité d'extradition avec les Etats-Unis et le Canada, les deux destinations phares des personnes soupçonnées d'infractions économiques. Les pays occidentaux ne souhaitent pas signer de conventions d'extradition avec la Chine, en raison notamment du fonctionnement de son système judiciaire et du traitement des prisonniers. Les organisation de défense des droits de l'homme accusent les autorités chinoises d'avoir recours à la torture pour obtenir des aveux et soulignent que la condamnation à la peine capitale est fréquente dans les affaires de corruption. (Sui-Lee Wee; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant