La Chine agitée par les spéculations politiques

le
0
Pékin bruisse de rumeurs sur les rivalités et les intrigues entre les deux principaux clans au pouvoir.

La plus forte tempête politique chinoise depuis deux décennies, avec la chute de Bo Xilai, n'en finit pas de faire des vagues. Spéculations sur la guerre de succession en cours, rumeurs de coups d'État même, agitent les internautes, malgré la censure qui s'évertue à calmer le jeu.

Quelques informations, et beaucoup de potins, circulent, notamment via la presse de Hongkong ou des sites chinois basés à l'étranger. «Beaucoup sont certainement fantaisistes, explique un universitaire chinois, mais toute cette agitation inhabituelle atteste qu'il se passe quelque chose. Quand en Chine, les choses filtrent un peu, c'est que c'est sérieux...» Les dernières et plus folles rumeurs datent du début de semaine et concernent un «coup d'État militaire» dont l'instigateur aurait été Zhou Yongkang, s'appuyant sur la police armée populaire (PAP), une force paramilitaire. Proche de Bo Xilai, protégé de l'ancien président Jiang Zemin, l'homme supervise l'appareil de sécurité

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant