La chimie relève la tête

le
0
La production chimique en France a rebondi de 10,8 % l'an dernier et elle table sur une progression de 3 % en 2011. Le mouvement de concentration du secteur est relancé.

Après deux années noires, la production chimique en France se redresse. Entre la hausse des prix - de l'ordre de 5 % - et le rebond des volumes (+10,8 %), le chiffre d'affaires du secteur a progressé en 2010 de 14 % pour s'établir à 77, 1 milliards d'euros. Première industrie affectée par la crise, la chimie est aussi l'une des premières à en émerger. La chimie française a bénéficié l'an dernier de «l'amélioration de la conjoncture économique mondiale» et du rebond «dans l'industrie, avec en particulier la fin du déstockage» et le retour de la demande, estime Olivier Homolle, président de l'Union des industries chimiques (UIC).

Certaines filières telles que les savons, parfums et produits d'entretien en ont profité plus que d'autres, notamment la chimie organique, plutôt essoufflée l'an dernier. Mais le mouvement devrait se poursuivre, à un rythme ralenti d'environ 3 % en 2011, prévoit l'UIC.

Retour des acquisitions

La reprise est manifeste aussi sur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant