La chasse aux Pigeons s'ouvre sur Twitter

le
0
Les anti-Pigeons, convaincus que le mouvement répond depuis le début à des motivations politiques d'entrepreneurs de droite liés à l'UMP, livrent bataille sur les réseaux sociaux à coup d'ironie et de chiffres.

Les Pigeons ne se sont pas fait que des amis. Une contre-offensive s'organisesur les réseaux sociaux. Les messages signés «#geonpistyle» répondent aux interventions des «#geonpi». Le ton sarcastique cherche à discréditer le mouvement. «Selon une étude américaine, la France est le pays où l'espérance de vie des entrepreneurs est la plus courte», ironise un internaute. «Chaque entrepreneur devra à partir de maintenant louer à ses frais une place de parking pour les chars soviétiques», écrit un autre.

Les anti-Pigeons sont convaincus que le mouvement répond depuis le début à des motivations politiques d'entrepreneurs de droite. Ils pointent les liens supposés entre les créateurs de la page Facebook des Pigeons et les équipes de communication de l'UMP, sans les prouver.

Face aux Pigeons, des patrons de gauche ont créé le site Internet «Nous, entrepreneurs...». «Nous ne nous reconnaissons pas dans cette idée selon laquelle la taxation des plus-values de ce

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant