La chasse aux casseurs est lancée sur Internet 

le
0
Les médias et des particuliers font appel aux internautes pour identifier les émeutiers sur des photos mises en ligne.

«Des noms ! Des noms !» semble crier le Web anglais à l'unisson. Sur le site du tabloïd The Sun, l'appel «Dénonce un crétin» s'étale en lettres capitales. «Connaissez-vous ces pilleurs ?» demande son concurrent The Daily Mail. Sur le réseau social Facebook, des groupes comme «Wanted - émeutiers et casseurs de Londres» et «Attrapons les émeutiers de Londres 2011» se disputent l'attention des internautes, aux côtés de sites dédiés comme Londonrioters.co.uk. Toutes ces invitations à la délation renvoient vers des séries de photos montrant plus ou moins nettement les visages de casseurs et de pilleurs en train de briser des vitrines ou de s'enfuir avec des butins parfois aussi modestes qu'une bouteille de gin et un flacon de ketchup.

Le champ des suspects 

«Si j'étais vu en train d'enfreindre la loi, je serais heureux qu'un public citoyen fasse ce travail de dénonciation. Ce n'est pas très différent des caméras de vidéosurveillance», expli

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant