La chasse à l'éléphant de Juan Carlos choque les Espagnols

le
0
Dans un pays rattrapé par la crise, le safari du roi au Bostwana, qui serait resté secret si Juan Carlos ne s'était fracturé la hanche, passe mal.

À Madrid

L'incident méduse les Espagnols et la partie de chasse dérive en affaire politique. Samedi dernier, les sujets de Juan Carlos Ier ont reçu d'un coup trois nouvelles inattendues. Ils ont d'abord appris que leur roi, dont l'agenda privé est confidentiel, était en vacances au Botswana... Un voyage organisé au moment où le Royaume est sous la pression, d'une virulence inédite, des marchés financiers.

Par la même occasion, les Espagnols ont découvert que Sa Majesté consacrait ses congés à un loisir pour le moins atypique: la chasse à l'éléphant. Enfin, ils ont su que le souverain devait être rapatrié d'urgence, à cause d'une chute malheureuse alors qu'il traquait le pachyderme...

Dans un autre contexte, l'incident aurait sans doute prêté à sourire. Le roi est réputé être un grand sportif et n'en est pas à son premier accident. Dimanche, une prothèse a été posée pour soulager la hanche de Juan Carlos et le chef d'État se remet rapidement. Mai

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant