La charge de Barroso contre l'excès d'impôt en France

le
0
Le président de la Commission européenne estime que «le niveau d'imposition en France a atteint un niveau tellement élevé que cela peut nuire aux possibilités de croissance et de lutte contre le chômage».

C'est directement aux auditeurs français que s'adressait en ces termes, dimanche, le président de la Commission européenne, José Manuel Durao Barroso. Invité de l'émission le «Grand Rendez-vous Europe 1-i-Télé-Le Monde», le patron de Bruxelles s'est aussi inquiété de la réforme des retraites du gouvernement Ayrault. Il aurait «préféré une autre voie» que la hausse des cotisations. «Les charges accrues sur le patronat sont un problème», elles n'installent «pas les conditions favorables à la création d'emplois». Au sujet du déficit budgétaire, que le gouvernement a annoncé la semaine dernière plus élevé que prévu (4,1 % du PIB en 2013 contre 3,7 % annoncés il y a six mois), «c'était une déception que la France présente un déficit en dessous de notre recommandat...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant