La Chambre US vote la fin de la collecte massive de données

le , mis à jour à 00:42
0

WASHINGTON, 14 mai (Reuters) - La Chambre des représentants américaine a approuvé mercredi une proposition de loi qui prévoit de mettre fin à la collecte en masse de données téléphoniques par les agences de renseignement, mais dont l'adoption paraît très incertaine au Sénat. En vertu de l'USA Freedom Act, les services de renseignement n'auraient accès aux données des Américains, notamment téléphoniques, que lorsqu'un tribunal jugera qu'il existe une suspicion légitime d'un lien avec le terrorisme international. La loi remplacerait un article controversé du Patriot Act qui arrive à expiration le 1er juin et autorise cette collecte massive de données révélée il y a deux ans par l'ancien technicien de la National Security Agency (NSA) Edward Snowden. Mais les sénateurs pourraient tout aussi bien renouveler cette autorisation plutôt que d'approuver le Freedom Act. (Patricia Zengerle; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant