La chaîne saoudienne Al Arabiya ferme ses locaux libanais

le
0
    BEYROUTH, 1er avril (Reuters) - La chaîne de télévision 
saoudienne Al Arabiya a fermé ses bureaux au Liban et licencié 
27 salariés, ont annoncé vendredi deux de ses journalistes, sur 
fond de tensions entre Ryad et Beyrouth.  
    Le royaume avait déjà mis fin à son aide militaire au Liban 
après le saccage de son ambassade à Téhéran, en janvier, que le 
gouvernement libanais n'a pas condamné. Les autorités 
saoudiennes en ont conclu que le Hezbollah, mouvement chiite 
pro-iranien, jouait un rôle de plus en plus important dans la 
diplomatie libanaise.  
    "Nous avons été informés que les bureaux avaient été fermés 
et que 27 employés avaient été renvoyés", a déclaré l'un des 
journalistes. 
    La chaîne parle dans un communiqué d'une restructuration 
entreprise pour la sécurité de son personnel face à "la 
situation sur le terrain".  
 
 (Dominic Evans, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant