La chaîne néerlandaise de grands magasins V&D en faillite

le
0

AMSTERDAM (Reuters) - Vroom & Dreesman, la première chaîne néerlandaise de grands magasins, a été déclarée en faillite, lit-on jeudi dans un communiqué publié sur son site.

V&D, qui emploie 10.000 salariés dans 67 magasins, avait déposé son bilan le 22 décembre.

La société précise dans le communiqué qu'elle espère rester en activité après une restructuration et qu'elle a été contactée par des "dizaines" d'investisseurs éventuels. "Avec les administrateurs et notre personnel, nous nous employons à trouver la meilleure restructuration possible", dit V&D.

L'enseigne s'est retrouvée à court de liquidités ces derniers mois en raison à la fois d'une faiblesse des ventes et du refus de son propriétaire, le fonds de capital investissement américain Sun Capital Partners, d'apporter un financement d'urgence, avait déclaré le directeur général John van der Ent la semaine dernière.

Sun Capital avait racheté le distributeur en 2010.

Les distributeurs néerlandais traversent une période difficile depuis la crise financière de 2007-2009, qui a entraîné plusieurs années de croissance nulle dans la cinquième économie de la zone euro.

V&D avait été fondée en 1887 par les familles Vroom et Dreesman avec un premier magasin ouvert à Amsterdam.

(Toby Sterling, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant