La CGT ne fait pas la loi en France, dit Valls

le
1
    PARIS, 25 mai (Reuters) - La CGT ne fait pas la loi en 
France, a déclaré mercredi Manuel Valls, assurant que le 
gouvernement ne retirerait pas le projet de loi Travail et ne 
remettrait pas en cause son article 2. 
    Le Premier ministre a déclaré lors de la séance des 
questions au gouvernement à l'Assemblée nationale qu'aucune 
option ne serait écartée pour assurer l'approvisionnement en 
carburant dans le pays. 
    "Il faut lever les blocages", a-t-il dit, alors que 11 
dépôts de carburant ont été "libérés" par les forces de l'ordre. 
    "Ma porte est toujours ouverte pour le dialogue mais la CGT 
ne fait pas la loi dans ce pays", a ajouté le chef du 
gouvernement. "Il n'y aura ni retrait du texte ni remise en 
cause de l'article 2." 
    Il a par ailleurs estimé que les menaces de grève dans les 
centrales nucléaires relevaient d'"un jeu étrange, celui de 
vouloir faire peur aux Français" et souhaité que les Français 
cessent de subir "les chantages" des grévistes. 
    "Nous agissons pour les Français et pour que notre économie 
ne soit pas asphyxiée par les agissements de quelques-uns", 
a-t-il poursuivi. 
 
 
 (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7163258 il y a 7 mois

    Bravo!! Et merci pour les jeunes et les précaires ils pourront peut-être avoir de meilleures conditions lorsque les réactionnaires cégétistes et "Sud Raillistes" assis sur leurs privilèges, en lâcheront un peu...