La CGT et FO appellent à l'action dans les prisons

le
0
LA CGT ET FO APPELLENT À L'ACTION DANS LES PRISONS
LA CGT ET FO APPELLENT À L'ACTION DANS LES PRISONS

PARIS (Reuters) - Les syndicats CGT et FO appellent les personnels pénitentiaires à bloquer mercredi les portes des prisons pour demander des moyens et des effectifs supplémentaires pour faire face à une surpopulation croissante.

La population carcérale en France a battu un record historique avec 66.445 détenus au 1er mars pour 57.213 places, en dépit de plusieurs mises en service d'établissements neufs ces dernières années. Un quart des détenus sont en attente de jugement ou d'appel.

La CGT et FO espèrent mobiliser devant les grandes structures comme Fresnes, Fleury-Mérogis, Meaux, Saint-Maur en région parisienne, ou encore Seysses, Muret, Béziers, Perpignan. Amorcé la semaine dernière, ce mouvement reste cependant encore discret car l'Ufap, majoritaire, ne s'y associe pas.

La CGT a écrit au ministre de la Justice Michel Mercier pour lui demander un entretien. "Tous les corps de l'administration pénitentiaire exigent de meilleures conditions de travail, une revalorisation statutaire et indemnitaire. Tous exigent aussi des effectifs supplémentaires. Les souffrances des personnels pénitentiaires sont lourdes de conséquences", lit-on dans cette lettre.

Resté sous la barre des 60.000 pendant les années 1990, et passé sous celle des 50.000 en 2001, le nombre de détenus a augmenté depuis régulièrement, en parallèle à l'importance prise dans la vie politique par le thème de l'insécurité.

La surpopulation amène, selon les syndicats pénitentiaires, une gestion plus difficile de la vie carcérale, et notamment un taux de suicide record en Europe. Depuis plusieurs années, on recense une centaine de morts chaque année au moins dans les prisons, selon diverses sources indépendantes de l'administration.

Le gouvernement a lancé de nouveaux programmes de construction de prisons. Le candidat PS François Hollande parle d'abandonner certains de ces programmes et promet que les peines prononcées seront toutes effectivement exécutées et les prisons conformes aux principes de dignité, mais sans dire quels moyens il va dédier à ce secteur.

Thierry Lévêque, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant