La CGT bloque le port de Marseille et la Corse 

le
0
L'intervention des forces de l'ordre, hier, a provoqué une surenchère du syndicat.

Le port de Marseille n'en finit pas d'être l'otage des conflits sociaux. À peine les forces de l'ordre avaient-elles dégagé jeudi matin les entrées du port bloquées depuis mardi par les marins CGT de la SNCM en grève depuis six semaines, que c'était au tour des salariés CGT du grand port maritime d'arrêter le travail pour protester contre «l'intervention des forces de l'ordre dans l'enceinte portuaire» !

Sept cents policiers sont intervenus par mer et par terre pour déloger les trublions, en application d'une ordonnance d'expulsion du juge des référés du tribunal administratif. Quinze syndicalistes ont été placés en garde à vue quelques heures pour détournement des moyens. À 8 heures, les croisiéristes de deux paquebots de Costa Croisières pouvaient débarquer, mais les porte-conteneurs ne pouvaient ni être chargés ni déchargés, les portiqueurs s'étant mis en grève... ­À 10 heures, le Kallisté, bateau de la CMN investi par les grévistes de la S

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant