La CGT à la recherche de la stratégie idéale

le
0
DÉCRYPTAGE - La priorité du nouveau secrétaire général, Thierry Lepaon, est de se faire un nom et d'asseoir son pouvoir. Derrière de première prises de positios très idéologiques, il déclare vouloir une «CGT plus accessible».

Quel patron sera Thierry Lepaon: un dur de dur, un dogmatique inféodé au Parti communiste comme Henri Krasucki dans les années 1980? Ou un moderniste, un réformateur, comme beaucoup ont cru que Bernard Thibault serait? Difficile de le dire tant ses premières prises de position, très idéologiques et politiques, tranchent avec son image de syndicaliste ouvert. «Pour savoir comment tournera la CGT, il faudrait lire dans le marc de café», ironise un dirigeant de la CFDT qui le connaît bien. «Pragmatique, bosseur et recherchant les compromis» mais peu connu dans l'organisation - il ne vient pas d'une fédération mais des territoires -, le nouveau secrétaire général va avant tout devoir resserrer les rangs et retrouver une forme d'unité à la C...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant