La centrale nucléaire de Fessenheim à l'arrêt après un incident

le
0
LA CENTRALE NUCLÉAIRE DE FESSENHEIM À L'ARRÊT APRÈS UN INCIDENT
LA CENTRALE NUCLÉAIRE DE FESSENHEIM À L'ARRÊT APRÈS UN INCIDENT

PARIS (Reuters) - La centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) est totalement à l'arrêt depuis un incident dans sa partie non nucléaire vendredi soir, a-t-on appris samedi auprès d'EDF.

L'incident n'a pas de conséquence pour l'environnement ou la sûreté des installations, tout comme celui qui avait entraîné l'arrêt du premier réacteur le 9 avril, a précisé une porte-parole.

Le réacteur numéro deux, a-t-elle expliqué, s'est arrêté automatiquement vendredi à 22h40 après la fermeture intempestive d'une soupape régulant l'arrivée de vapeur sur le turboalternateur, faisant la comparaison avec un disjoncteur.

Des techniciens sont à l'oeuvre. La date de remise en route n'est pas encore déterminée.

Le réacteur numéro un de la centrale, la plus vieille de France, est à l'arrêt depuis le 9 avril, quand une fuite avait été détectée sur une tuyauterie d'alimentation en eau.

Le gouvernement a promis de fermer en 2016 la centrale de Fessenheim, qui est située en zone sismique et inondable. Ses deux réacteurs de 900 MW sont en service depuis 1977.

"Nos centrales nucléaires les plus vieilles sont fragiles et il faut les fermer", a déclaré Europe écologie-Les Verts samedi dans un communiqué, dénonçant "l'acharnement thérapeutique de ceux qui voudraient maintenir en activité tous les réacteurs y compris au-delà de leur âge limite".

(Jean-Baptiste Vey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant