La CEDH condamne la Belgique pour l'extradition d'un islamiste

le
3

STRASBOURG, 4 septembre (Reuters) - La Cour européenne des droits de l'homme a condamné la Belgique jeudi pour avoir extradé un Tunisien vers les Etats-Unis où il encourt une peine de réclusion à perpétuité incompressible pour un projet d'attentat contre une base militaire. La juridiction du Conseil de l'Europe rappelle qu'une peine de réclusion à perpétuité qui ne pourrait faire l'objet d'aucun réexamen s'apparenterait à un traitement inhumain contraire à la Convention européenne des droits. Nizar Trabelsi, un ancien joueur de football professionnel qui a évolué notamment au Standard de Liège, a en outre été expulsé, le 3 octobre 2013, en violation de l'interdiction qui en avait été faite à la Belgique, à titre conservatoire, par la Cour de Strasbourg. La CEDH a condamné la Belgique à verser 60.000 euros en réparation à l'ancien footballeur. Nizar Trabelsi avait été arrêté en Belgique deux jours après les attentats du 11 septembre 2001 et condamné deux ans plus tard pour avoir projeté de se faire exploser sur la base aérienne Kleine Brogel, qui abrite des militaires américains. Cet homme de 44 ans, considéré comme un proche d'Al Qaïda, doit répondre des mêmes accusations aux Etats-Unis. (Gilbert Reilhac, édité par Gregory Blachier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4426670 le jeudi 4 sept 2014 à 14:20

    Pour qui "travaille" la CDEH? On est en plein délire "juridique"!!! Pas belle "l'Europe"!!!!

  • M940878 le jeudi 4 sept 2014 à 14:20

    ils auraient mieux fait de le suicider ce barbu

  • jbellet le jeudi 4 sept 2014 à 14:13

    la belgique a eu raison