La CE va préparer une taxe sur les transactions financières-Moscovici

le
1
    LUXEMBOURG, 11 octobre (Reuters) - La Commission européenne 
a été chargée d'élaborer un projet de directive sur la création 
d'une taxe sur les transactions financières (TTF) mais des 
analyses sont encore nécessaires avant de rédiger un texte, a 
déclaré mardi le commissaire européen aux Affaires économiques 
et financières, Pierre Moscovici. 
    L'Allemagne et la France ont proposé la création d'une taxe 
sur les transactions financières en 2012, une initiative 
symbolique censée corriger les excès considérés comme l'origine 
de la crise financière des années précédentes. Depuis, cette 
initiative fait l'objet de débats et des désaccords persistent 
sur ses modalités, qu'il s'agisse des actifs concernés, de la 
collecte, du taux et de l'assiette. 
    Les ministres des Finances des 10 pays européens qui 
envisagent l'adoption d'une telle taxe se sont réunis lundi soir 
à Luxembourg en marge d'une réunion de l'Eurogroupe. 
    "Mes services, avec le groupe technique des pays 
participants, vont désormais préparer un texte juridique sur 
lequel nous allons rechercher un accord politique au cours des 
prochaines semaines", annonce Pierre Moscovici dans un 
communiqué. 
    Le commissaire européen affirme que les ministres réunis 
lundi soir se sont entendus sur des mesures importantes formant 
le "coeur" de cette taxe mais il n'a pas précisé lesquelles. 
    S'exprimant devant la presse à Luxembourg, il a toutefois 
déclaré qu'"il y a encore des analyses à faire". 
    Pierre Moscovici a fixé de manière informelle à fin 2016 la 
nouvelle date butoir pour parvenir à un accord alors que de 
multiples échéances ont déjà été manquées ces dernières années. 
    La TTF était censée initialement s'appliquer dans l'ensemble 
de l'Union européenne mais seuls l'Allemagne, la France 
l'Italie, l'Autriche, la Belgique, la Grèce, le Portugal, la 
Slovaquie, la Slovénie et l'Espagne envisagent toujours de la 
mettre en oeuvre. 
 
 (Francesco Guarascio; Bertrand Boucey pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a un mois

    Ils vont taxer le trading à haute fréquence? Cela m'étonnerait fort, les politiciens ne ,savent même pas que ça existe.