La CE "rassurée" par les engagements français sur le déficit

le
18
LES ENGAGEMENTS FRANÇAIS SUR LES DÉFICITS RASSURENT BRUXELLES
LES ENGAGEMENTS FRANÇAIS SUR LES DÉFICITS RASSURENT BRUXELLES

PARIS (Reuters) - Le vice-président de la Commission européenne Valdis Dombrovskis s'est déclaré jeudi rassuré d'avoir reçu un engagement clair de la France à respecter ses objectifs de baisse des déficits publics.

"C'était rassurant d'entendre un engagement clair à respecter les objectifs", a-t-il dit à l'issue d'une entrevue avec le ministre français des Finances.

"Michel Sapin s'est engagé à respecter les objectifs de déficit public cette année et l'an prochain, c'est-à-dire à corriger le déficit excessif l'an prochain comme prévu et aussi à compenser les dépenses supplémentaires annoncées" cette année, a-t-il dit à Reuters.

Auparavant dans la journée, le vice-président de la Commission en charge de l'euro s'était félicité que la France ait ramené son déficit public à 3,5% du PIB l'an passé, soit moins que l'objectif affiché de 3,8%, après 4% en 2014, tout en soulignant que cette baisse était due pour l'essentiel à des éléments cycliques.

Il avait déploré que les efforts de la France en matière de réduction du déficit structurel accusent un "retard significatif" par rapport aux recommandations de l'exécutif européen.

La France prévoit de ramener son déficit public à 3,3% du PIB cette année, puis sous les 3% en 2017 pour revenir dans les clous du pacte de stabilité et de croissance européen.

"La bonne nouvelle, c'est que le déficit (2015) a été inférieur à la prévision de 3,8%. Maintenant, nous devons vérifier comment ce déficit plus faible et les mesures que le gouvernement français a annoncées vont globalement affecter le déficit pour cette année", a encore dit Valdis Dombrovskis.

(Yann Le Guernigou et Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 445566ZM le vendredi 1 avr 2016 à 10:44

    Eh oui, "b.renie", si les taux augmentent, il sera difficile d'emprunter à 3 ou 4 %. Pourrons nous payer chaque mois les fonctionnaires ? Ce sera la faute du "monde de la finance", qui est notre ennemi, le président nous a prévenu...

  • M7097610 le vendredi 1 avr 2016 à 10:07

    l'idéal européen transformé en discours de petit comptable appliqué... Cas d'école pour tuer un beau projet rassembleur.

  • b.renie le vendredi 1 avr 2016 à 06:43

    En attendant les déficits perdurent donc la dette ne cesse d'augmenter et l'hémorragie de notre richesse de continuer 50 milliards pour le service des intérêts chaque année jetés par la fenêtre Et si les taux remontent à 1% le budget de la France devient infaisable

  • kram123 le jeudi 31 mar 2016 à 23:26

    et s'il le fait pas ???les promesses n'engage que ceux qui les ecoute....s'il se trompe ca sera pris sur son patrimoine, de tte facon la france fera ce qu'elle veux

  • paspil le jeudi 31 mar 2016 à 22:35

    beaucoup mieux que les anglais ...

  • janaliz le jeudi 31 mar 2016 à 22:21

    La pan.ta.lonade continue...

  • jsrlak1 le jeudi 31 mar 2016 à 21:28

    Le pire est que l'on nous prenne pour des Hollande

  • jsrlak1 le jeudi 31 mar 2016 à 21:26

    Le déficit n'est pas comble car les factures ne sont payées... C'est juste un jeu'd'écriture qui ira jusqu'au élections présidentielles

  • wanda6 le jeudi 31 mar 2016 à 20:25

    C est une tradition française, nos élites collaborent aux ingérences étrangers et trahissent la souveraineté nationale, mais le peuple français finit toujours par s’en débarrasser et reprendre son indépendance

  • wanda6 le jeudi 31 mar 2016 à 20:25

    Un diplomate britannique disait il y a 15 ans : " il faut placer des français à la tête de chaque organisation internationale car ce sont les seuls qui ne défendent pas l’intérêt de leur pays" De Gaulle disait aussi ; " les élites françaises de tous temps n’ont jamais été patriotiques, seul le peuple l’est "