La CE imposera des droits sur de l'acier chinois et russe-sces

le
0
 (Actualisé avec des précisions) 
    BRUXELLES, 28 janvier (Reuters) - La Commission européenne 
imposera des droits sur les importations d'acier laminé à froid 
de Chine et de Russie, tout en poursuivant ses investigations 
sur un dossier de dumping présumé qui serait pratiqué par les 
deux pays. 
    L'exécutif européen a imposé des droits provisoires de 16% 
au plus sur la Chine et de 26% au plus sur la Russie, les droits 
s'appliquant rétroactivement à partir de la mi-décembre, selon 
des sources au fait de ses projets. 
    L'enquête de la CE fait suite à une plainte d'Eurofer, la 
fédération européenne de la sidérurgie, qui affirme que la 
Russie et la Chine vendent leur acier à des prix excessivement 
bas dans l'Union européenne, causant des préjudices importants à 
l'industrie locale. 
    Ces droits provisoires doivent être annoncés d'ici au 14 
février et des droits définitifs éventuels, habituellement en 
place pendant cinq ans, d'ici au 12 août. 
    Eurofer observe que depuis l'ouverture de l'enquête en mai, 
les importations d'acier dans l'UE ont augmenté de 29% au 
troisième trimestre et de 51% le trimestre suivant. La Russie, 
l'Ukraine et la Chine ont représenté 60% environ de toutes les 
importations d'acier. 
    Eurofer évalue enfin la marge moyenne de dumping, soit la 
différence en pourcentage entre les prix à l'exportation des 
deux pays et les prix normaux du marché, à 28% pour la Chine et 
à 15%-20% pour la Russie.   
 
 (Philip Blenkinsop, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant