La CE déboutera un plaignant contre les règles FFP de l'UEFA

le
0
LA COMMISSION EUROPÉENNE DÉBOUTERA UN PLAIGNANT SUR LES NOUVELLES DISPOSITIONS DE L'UEFA
LA COMMISSION EUROPÉENNE DÉBOUTERA UN PLAIGNANT SUR LES NOUVELLES DISPOSITIONS DE L'UEFA

LONDRES (Reuters) - La Commission européenne compte rejeter une plainte touchant aux nouvelles dispositions de l'UEFA qui sanctionnent les clubs de football subissant de lourdes pertes financières, a déclaré mardi une source proche du dossier.

La plainte a été déposée il y a un an par l'agent belge Daniel Striani, représenté par Jean-Louis Dupont. Ce dernier est l'un des avocats à l'origine de l'arrêt Bosman de 1995, qui avait abouti à réviser les conditions d'engagement des joueurs.

L'exécutif européen a écrit à Striani qu'il n'entendait pas mener l'affaire plus loin, a dit la source, ajoutant qu'une copie de la lettre avait également été adressée à l'UEFA, l'organisme de tutelle du football européen.

"La Commission n'entend pas procéder à de nouvelles investigations sur le fait que, selon vous, l'UEFA enfreint le droit de la concurrence de l'UE", lit-on en substance dans la lettre.

Striani n'a aucun "intérêt légitime" à porter plainte, poursuit la lettre, ajoutant que tout impact des dispositions FFP (Financial Fair Play) de l'UEFA sur les agents des joueurs est "indirect et spéculatif".

L'UEFA a infligé ses premières sanctions suivant le régime FFP la semaine dernière, au Paris Saint-Germain et à Manchester City, les deux équipes ayant été condamnées chacune à une amende de 60 millions d'euros et à devoir limiter à 21 joueurs leurs effectifs pour la saison prochaine.

Dans sa plainte, Striani affirme que la composante "point mort" des FFP aboutirait à limiter l'investissement dans les clubs, à figer l'équilibre actuel des pouvoirs dans le jeu, réduirait l'activité des transferts, grèverait les salaires des joueurs et en conséquence les commissions des agents.

Mais pour la CE, prétendre que les règles FFP aboutiraient à une diminution des commissions de transfert ne repose sur rien. Elle observe aussi que l'UEFA a consulté les clubs, les joueurs et les ligues avant de prendre ses nouvelles dispositions.

(Keith Weir, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant