La CE a perquisitionné des sociétés de transport ferroviaire

le
0
    BRUXELLES, 6 juillet (Reuters) - La Commission européenne a 
annoncé mercredi avoir procédé le 28 juin à des perquisitions 
dans plusieurs entreprises du secteur du transport ferroviaire, 
dans le but de déterminer si elles avaient participé à un cartel 
visant à évincer certains concurrents du marché.  
    La compagnie autrichienne OBB a déclaré être l'une des 
entreprises visées. Une porte-parole a précisé que les locaux du 
groupe avaient été perquisitionnés à différents endroits en 
Autriche.  
    "La Commission craint que les entreprises concernées se 
soient associées à des accords anti-concurrentiels visant à 
exclure du marché des opérateurs de transport de passagers 
compétitifs, en violation des règles antitrust européennes", a 
déclaré l'exécutif communautaire dans un communiqué, sans 
préciser le nom des entreprises visées. 
    Des perquisitions impromptues constituent généralement une 
étape préliminaire dans les enquêtes sur des soupçons d'entente, 
et elles ne signifient pas que les entreprises visées seront 
forcément jugées coupables.  
        
 
 (Julia Fioretti, avec Kirsti Knolle à Vienne; Marc Angrand pour 
le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant