La CDC fête ses 200 ans. Le point sur les offres aux particuliers

le
1

En 200 ans, la Caisse des Dépôts et Consignations – CDC – s'est imposée comme un acteur incontournable de l'économie française. Mais l'institution financière offre aussi une vaste palette de services aux particuliers.

Gérer l'épargne, la retraite et l'immobilier des Français

Vous connaissez sans doute la Caisse des Dépôts et Consignations dans son rôle de soutien du développement économique des entreprises françaises, par l'intermédiaire de Bpifrance - la banque publique d’investissement – ou de ses autres instruments financiers. Mais l'organisme placé sous l'autorité du Parlement exerce également des activités moins connues au service des particuliers.
Au premier rang de ces services, la Caisse des Dépôts et Consignations assure la gestion des 243 milliards d'euros représentés par l’épargne réglementée. Cela inclut notamment des placements bien connus des Français comme le Livret A, le Livret de développement durable ou le Livret d’épargne populaire.
Les fonds ainsi récoltés servent à la CDC pour financer le logement social, à hauteur de 168 milliards d’euros. Par extension, le gestionnaire a étendu ses activités dans l'immobilier, pour devenir le premier bailleur en France avec 345 000 logements gérés. Sans le savoir, vous êtes peut-être indirectement locataire de la CDC !
Pour les Français, la CDC agit également au quotidien pour leur retraite. Ce ne sont pas moins de 7,4 millions de salariés et 3,5 millions de retraités qui dépendent de l'un des 47 régimes de retraite gérés par la Caisse des Dépôts. À travers CNP-Assurances et ses 30 milliards de chiffre d’affaires, la CDC est aussi un poids lourd de l'assurance en France.

La CDC dans le quotidien des Français

En plus de gérer le patrimoine des épargnants, leur retraite et leur immobilier, la CDC a étendu ses activités. Par investissements successifs, elle se retrouve de façon inattendue au cœur du quotidien des Français, avec notamment :
- sa filiale Transdev qui est l'un des leaders du transport en commun ;
- les remontées mécaniques de la Compagnie des Alpes et les villages vacances de Belambra qui accueillent des millions de touristes chaque année ;- ou même la distribution de courrier par votre facteur, puisque la CDC est actionnaire de référence de La Poste.

Trucs & Astuces

En plus de gérer le patrimoine des épargnants, leur retraite et leur immobilier, la CDC a étendu ses activités. Par investissements successifs, elle se retrouve de façon inattendue au cœur du quotidien des Français, avec notamment :
- sa filiale Transdev qui est l'un des leaders du transport en commun ;
- les remontées mécaniques de la Compagnie des Alpes et les villages vacances de Belambra qui accueillent des millions de touristes chaque année ;- ou même la distribution de courrier par votre facteur, puisque la CDC est actionnaire de référence de La Poste.

À l'issue de la débâcle financière des dernières années napoléoniennes, Louis XVIII crée la Caisse des Dépôts en 1816 pour sécuriser l'argent des épargnants français. Dès 1818, la CDC lance une innovation majeure pour l'époque, en créant le premier livret d’épargne, devenu le Livret A. Depuis cette date, le fameux « petit écureuil » ne s'est jamais démenti. Pour des générations de Français, le Livret A de la CDC est devenu synonyme d'épargne, avec quelques euros versés dès le berceau parfois.

En plus de gérer le patrimoine des épargnants, leur retraite et leur immobilier, la CDC a étendu ses activités. Par investissements successifs, elle se retrouve de façon inattendue au cœur du quotidien des Français, avec notamment :
- sa filiale Transdev qui est l'un des leaders du transport en commun ;
- les remontées mécaniques de la Compagnie des Alpes et les villages vacances de Belambra qui accueillent des millions de touristes chaque année ;- ou même la distribution de courrier par votre facteur, puisque la CDC est actionnaire de référence de La Poste.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Alanir le lundi 22 fév 2016 à 13:35

    "Par investissements successifs, elle se retrouve de façon inattendue " avec des canards boiteux comme Transdev, La Poste...