La CDC et ses partenaires testent la Blockchain sur la gestion du collatéral

le
0

(NEWSManagers.com) - LaBChain, premier consortium européen en banque, finance et assurance, dédié à la technologie Blockchain et créé en décembre 2015 à l'initiative de la Caisse des dépôts, a dévoilé ses premiers travaux sur la gestion du collatéral non cash sur les prêts emprunts de titres sur Blockchain. Outre la CDC, les tests englobent le Crédit Agricole, CNP Assurances, Natixis AM Finance et la société informatique Octo Technology. Le secteur financier est de manière générale très intéressé par la Blockchain, une technologie actuellement utilisée par la monnaie virtuelle Bitcoin, qui pourrait lui permettre d'automatiser certaines transactions et améliorer la transparence.

Le consortium a développé une plateforme sur Ethereum, ce qui lui a permis de tester plus particulièrement l'utilisation des " smart contracts" et l'implémentation sous Blockchain d'une fonction de middle-office financier automatisant l'exécution du contrat. Les impacts techniques, réglementaires et organisationnels ont ainsi été évalués.

Le consortium indique que si l'écosystème Ethereum doit encore évoluer, " il est fonctionnel et s'approprie facilement" . Selon le communiqué, " l'architecture sans intermédiaire de confiance est conforme à la promesse de la confiance décentralisée. Cependant des limites inhérentes aux principes de construction d'une Blockchain Publique peuvent restreindre les cas d'usage éligibles notamment pour des questions de confidentialité des transactions et des authentifications en particulier" . Les travaux se poursuivent donc.

De nombreuses banques et une poignée de sociétés de gestion dans le monde se sont lancées dans des tests d'utilisation de la Blockchain.

Récemment, BNP Paribas a annoncé qu'elle utiliserait cette technologie pour offrir un service de gestion et d'échange de titres d'entreprises non cotées achetés via les sites de financement participatif.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant