La CDC discute pour devenir majoritaire dans Veolia Transdev

le
0
LA CDC PRÊTE À DEVENIR L'ACTIONNAIRE MAJORITAIRE DE VEOLIA TRANSDEV
LA CDC PRÊTE À DEVENIR L'ACTIONNAIRE MAJORITAIRE DE VEOLIA TRANSDEV

PARIS (Reuters) - La Caisse des dépôts (CDC) a confirmé mercredi être prête à devenir l'actionnaire majoritaire de Veolia Transdev, la coentreprise de transport public qu'elle détient aujourd'hui à parité avec Veolia Environnement.

Veolia a annoncé fin 2011 son intention de sortir progressivement de Veolia Transdev, le groupe souhaitant ainsi abandonner l'un de ses quatre métiers pour se désendetter dans le cadre de son nouveau plan stratégique.

La société représente une dette que les analystes estiment aujourd'hui autour de 900 millions dans les comptes du groupe, dont 700 millions de prêts intergroupe.

Le directeur général de la Caisse, Jean-Pierre Jouyet, confirme que "des discussions actives" sont engagées pour faire monter la CDC à un niveau qui pourrait être légèrement supérieur à 55% du capital de Veolia Transdev, a déclaré une porte-parole de la CDC.

Ces discussions devraient aboutir "dans les meilleurs délais", a-t-elle ajouté. "La CDC affirme son rôle d'actionnaire majoritaire (...), on veut rassurer les collectivités locales dans le cadre d'une politique de transport nécessaire à l'aménagement du territoire."

Veolia n'a pas souhaité faire de commentaires dans l'immédiat.

La Lettre de l'Expansion a par ailleurs rapporté lundi que le désengagement de Veolia et la montée de la CDC pourraient passer par une entrée du Crédit agricole au capital de Veolia Transdev.

La Caisse a bloqué au printemps une première opération avec le fonds Cube, géré par Natixis, au motif qu'elle ne valorisait pas suffisamment la société et qu'elle prévoyait la vente de certains actifs de la société à l'international.

Des sources proches du dossier indiquaient alors que la CDC proposait cependant de monter à 60% du capital de l'entreprise, une option qui permettrait à Veolia de déconsolider sa participation et ainsi de réduire son exposition financière.

Veolia Transdev constitue l'un des premiers dossiers "chauds" de Jean-Pierre Jouyet, nommé cet été à la tête de la Caisse.

Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant