La catastrophe nucléaire de Tchernobyl expliquée en 1 minute

le
0
La centrale nucléaire de Tchernobyl en Ukraine en mai 1995.
La centrale nucléaire de Tchernobyl en Ukraine en mai 1995.

26 avril 1986, 1 h 24 :

Le quatrième réacteur de la centrale ukrainienne de Tchernobyl explose accidentellement lors de la réalisation d'un essai technique. L'explosion libère dans l'air un nuage de produits radioactifs. L'URSS tente de cacher puis de minimiser l'accident, avant de révéler sa gravité le 28 avril. 250 000 personnes sont évacuées d'Ukraine, de Biélorussie et de Russie. Une bonne partie de l'Europe est atteinte. Les sols sont contaminés sur 155 000 kilomètres carrés.

De 1986 à 1991 :

Près de 600 000 liquidateurs sont mobilisés pour éteindre l'incendie, puis décontaminer et consolider le site en l'enfermant dans un sarcophage.

Décembre 2000 :

Arrêt complet de tous les réacteurs et fermeture définitive du complexe, 14 ans après l'accident.

Le bilan de la catastrophe est toujours en débat. Entre 4 000 à 100 000 morts selon les sources. L'accident a été classé au niveau 7 sur l'échelle internationale des événements nucléaires (INES), le grade le plus élevé. Aujourd'hui, dans un rayon de 10 kilomètres autour de la centrale, le niveau de radiation atteint toujours un chiffre de 10 à 35 fois supérieur à la norme.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant