La catastrophe de Fukushima a été «créée par l'homme»

le
0
Le rapport de la commission d'enquête indépendante remis jeudi au premier ministre japonais insiste sur les collusions entre le gouvernement, les régulateurs et la société exploitante Tepco.

«L'accident nucléaire de la centrale de Fukushima Daichii ne peut pas être considéré comme une catastrophe naturelle. Il s'agit d'un désastre dont l'origine humaine est profonde et qui aurait pu et dû être prévu et anticipé.» Le président de la commission indépendante d'enquête mandatée par le Parlement japonais n'y va pas par quatre chemins. Avec neuf autres membres de la société civile (sismologue, avocats, journalistes, etc.), le professeur a interrogé ces six derniers mois près de 1200 personnes, dont l'ancien premier ministre Naoto Kan et les dirigeants de Tepco. Il a remis son rapport mercredi au premier ministre.

La catastrophe est «le résultat d'une collusion entre le gouvernement, les agences de régulation et l'opérateur Tepco et de défaillances de gouvernance de ces instances», assène le rapport de 641 pages (la version ci-dessus est un résumé en anglais de 88 pages). Toutes les institutions ont failli à leur rôle en se montrant incap

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant