La Carte Musique, chronique d'un échec

le
0
Le décret instaurant la Carte Musique a pris fin ce jeudi. Le dispositif lancé en 2010 pour inciter les jeunes à télécharger légalement de la musique, n'aura séduit que 70.000 personnes sur les deux millions escomptés.

«50% de mise, 100% kiff!» Ce slogan ne vous dit rien? C'était pourtant celui de la Carte Musique, dispositif gouvernemental censé inciter les moins de 25 ans à acheter de la musique légalement sur Internet. Deux ans jour pour jour après son lancement, l'échec est patent: seulement 70.000 cartes ont été vendues, alors que le gouvernement Fillon pariait sur 2 millions. Le décret instaurant la carte n'ayant pas été renouvelé, le dispositif s'éteint ce jeudi, en toute discrétion.

L'idée de la Carte Musique a été soufflée par les auteurs du rapport «Création et Internet», Jacques Toubon (ex-ministre de la Culture), Patrick Zelnik (PDG de la maison de disque Naïve) et Guillaume Cerutti (PDG de Sotherby's France). Avec ce sésame, les jeunes de 12...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant