La carte bancaire sans contact

le
0

Petite révolution dans nos habitudes d’achat : la carte bancaire sans contact a fait son apparition en 2013. Aujourd’hui, 49 millions de transactions sont réalisées chaque mois via ce mode de paiement. Comment ces cartes fonctionnent-elles, et sont-elles vraiment sécurisées ?

La carte bancaire sans contact suscite encore la méfiance des consommateurs.
La carte bancaire sans contact suscite encore la méfiance des consommateurs.

Mode d’emploi

Une CB sans contact est une carte bancaire normale équipée d’une fonction supplémentaire. Pour pouvoir payer sans contact, il faut également que le terminal de paiement du commerçant possède la fonction. Le commerçant peut alors entrer le montant, puis le client peut payer en posant simplement sa carte bancaire sur l’appareil. Ce mode de paiement est autorisé uniquement pour les achats inférieurs à 20 €. À la différence d’un porte-monnaie électronique, la carte bancaire sans contact n’est pas rechargée par l’utilisateur et l’argent est directement prélevé sur le compte.

Les avantages du paiement sans contact

Ce mode de paiement rapide permet aux utilisateurs de régler des petits achats sans se soucier de transporter des espèces. Les commerçants sont également séduits par la rapidité de la transaction et l’avantage concurrentiel (par rapport à ceux qui ne proposent pas ce moyen de paiement). Les établissements bancaires et les émetteurs de cartes bancaires sont bien sûr les premiers bénéficiaires : les premiers perçoivent une commission sur chaque transaction, et les seconds gagnent du terrain sur l’utilisation des espèces.

Quid de la sécurité ?

Des craintes sont régulièrement exprimées sur la sécurisation des données des cartes sans contact. Certaines applications sur mobile permettent de lire les données cryptées de la carte, et des filous se promèneraient même avec un terminal de paiement. Cependant, un smartphone ne pourra jamais lire le cryptogramme de votre carte, et un terminal doit être placé à moins de 3cm de la carte pour déclencher le paiement. L’escroc doit donc deviner où se trouve votre carte et vous approcher pour réussir son coup. Autre gage de sécurité : le plafond des transactions sans contact consécutives est fixé entre 50 et 100 €. Lorsque ce plafond est atteint, il faut entrer son code secret pour pouvoir recommencer à utiliser la carte en mode sans contact.

Trucs et astuces

Lorsque l’on fait opposition sur une carte bancaire qui a été volée, le serveur chargé de donner son accord pour le paiement est tout de suite mis à jour et la carte n’est plus utilisable. Et si vous craignez le piratage de votre carte bancaire, vous pouvez toujours investir dans un étui anti-piratage qui coûte entre 1 et 30 €.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant