La carte bancaire « sans contact »

le
0

Les cartes bancaires récentes sont équipées de nouvelles puces qui permettent de payer sans contact. Le système, bien qu’ayant ses limites, se révèle fort pratique.

Jusqu’à 20 euros

Les cartes bancaires dites « sans contact » sont utiles pour les petits achats de la vie quotidienne. Le principe est simple : au lieu d’insérer la carte dans le lecteur du magasin, son détenteur la pose sur celui-ci, sans avoir besoin de composer son code. Un gain de temps appréciable quand on est un client pressé.
Cette simplification est possible grâce à une puce, dite NFC, qui existe déjà depuis plusieurs années. Notamment présente dans les smartphones pour donner accès au Wi-Fi, elle se généralise désormais sur les cartes bancaires. En 2 ans, de fin 2011 à fin 2013, les banques françaises en avaient équipé 38%. Aujourd’hui, près de 35 millions de puces sont en circulation, soit plus de la moitié des puces en France.
Le paiement sans contact est d’abord destiné aux petits achats. L’utilisateur ne peut en effet payer sans contact qu’une somme de 20 euros par jour chez un même commerçant. Toutefois, certaines banques autorisent un plafond plus élevé.

Les questions de sécurité

Au-delà du plafond de paiement, la principale limite de la puce NFC est sa sécurité. Cette puce émet en effet des informations sensibles comme votre numéro de compte et la date d’expiration de votre carte bancaire. Ainsi, une personne correctement équipée peut récupérer ces données et les utiliser à votre insu.
Face aux craintes, les agences se veulent rassurantes concernant la sécurité de leurs cartes sans contact. Le site Visa.fr signale notamment que « les informations sensibles échangées entre la carte et le terminal sont toutes cryptées ». Mais cette faille sécuritaire empêche une généralisation de la carte sans contact. Il y a quelques années, les nouvelles puces étaient distribuées sans que le client n’en soit informé. Suite à des plaintes, la plupart des banques ne donnent plus de cartes dotées par défaut d’une puce NFC, elles la proposent comme une option, souvent gratuite.
De plus, il existe des parades pour protéger ses données. Vous pouvez vous procurer dans votre banque des étuis conçus pour réduire ou neutraliser la portée de la puce NFC. Sans étui, on estime qu’un hacker peut intercepter les informations bancaires dans une portée de 15 mètres. La puce peut aussi être désactivée sur demande auprès de sa banque.

Trucs et astuces

Si le principe de la carte bancaire sans contact vous intéresse, renseignez-vous auprès de votre banque, car votre smartphone peut également être utilisé pour payer vos achats.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant