La capsule spatiale chinoise Shenzhou 11 de retour sur Terre

le
0
    PEKIN, 18 novembre (Reuters) - La capsule spatiale chinoise 
Shenzhou 11 s'est posée vendredi en Mongolie intérieure avec 
deux spationautes à son bord après avoir effectué le plus long 
vol spatial habité réalisé par la Chine à ce jour, rapportent 
les médias officiels. 
    La télévision d'Etat a diffusé des images du "Vaisseau 
divin", la signification du nom de la capsule, entourée de 
drapeaux chinois et des équipes scientifiques qui ont participé 
au projet visant à faire de la Chine une puissance spatiale à 
part entière. 
    Selon l'agence Chine nouvelle, Shenzhou 11 a atterri avec 
succès peu après 14h00 locales. 
    Les deux spationautes, Jing Haipeng et Chen Dong, ont passé 
30 jours à bord du laboratoire spatial Tiangong 2, où ils ont 
mené des expériences en vue de la mise en orbite, vers 2022, 
d'une station spatiale occupée permanente. 
    Les deux hommes ne sont pas immédiatement sortis de la 
capsule mais le chef de la mission, Zhang Youxia, a déclaré 
qu'ils étaient en bonne santé et qu'ils passaient des examens 
médicaux de routine. 
    En 2013, trois Chinois avaient passé 15 jours dans l'espace 
à bord du laboratoire spatial Tiangong 1. 
    Son successeur, Tiangong 2, va rester en orbite jusqu'à l'an 
prochain, date à laquelle il devrait s'arrimer au premier 
vaisseau spatial chinois, Tianzhou 1, dont le lancement est 
programmé autour du mois d'avril, selon les médias officiels. 
    Le président Xi Jinping a fait du développement du programme 
spatial chinois une priorité pour faire entrer son pays dans le 
club restreint des puissances spatiales. Pékin assure que son 
programme est uniquement pacifique.    
     
 
 (Michael Martina et Ben Blanchard; Tangi Salaün pour le service 
français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant