La capitalisation de Primovie a progressé de 41 % depuis le début de l'année

le
0

 

Résultat de sa forte collecte (30 m€ en 2012, 66 m€ en 2013, 124,9 m€ en 2014) Primovie a connu une augmentation significative de sa capitalisation : 220,7m€ en 2014. Le cru en cours confirme le succès de la SCPI. Au premier semestre, la collecte atteint déjà 92,4m€ contre 54m€ un an plus tôt (+71,1%). Dans son sillage, la capitalisation de Primovie atteint 313m€ soit une progression de 41,8%.

L'année 2014 a été celle d'un développement très significatif de Primovie (Primonial). Le nombre d'associés a plus que doublé (2932) et près de 125 m€ ont été collectés. De quoi hisser la SCPI au 7ème rang au niveau national en termes de collecte nette (source IEIF). Deux ans après son lancement, Primovie capitalise 220,8 m€. Un réel succès qui « confirme la demande des investisseurs d’acquérir un patrimoine immobilier centré sur des activités socialement utiles (santé, éducation), faiblement corrélées aux cycles économiques et offrant un profil équilibré de performance et de risque ».

 La montée en puissance du dernier exercice s'est traduite par l'entrée de 7 nouveaux actifs pour un montant total de 90,2m€. Deux EHPAD (Châlon sur Saône, Mougins) des cliniques (Cenon, Lyon, Macon), un laboratoire pharmaceutique (St Herblain) et un actif tertiaire principalement loué à l'école de commerce Idrac et à l'Institut d'Ostéopathie (Bordeaux). Au total, le patrimoine (71417m2) essentiellement provincial (97%) se ventile entre les actifs de santé (58%), l'hébergement de seniors (25%), les crèches (3%) et l'éducation (14%).

Compte tenu de la « jeunesse » de la SCPI et des baux longs terme qui la caractérisent, l'activité locative est au beau fixe. Le taux d'occupation financier s'élève à 100 % au travers de 22 locataires. Malgré leur qualité et leur renommée la diversification locative mériterait toutefois d’être renforcée. Par exemple, le locataire, Korian Medica -société leader européen sur le marché de la dépendance- qui exploite 8 biens pèse à elle seule 44 % des revenus de la SCPI. En termes de résultat, les revenus de Primovie s’élèvent à 11,24 € dont 10,97 € au titre des recettes locatives. Les charges s’élèvent à 1,71€ par part, soit 15,17 % du total des revenus. Le résultat net s’établit à 9,53€. La distribution s'est élevée à 9,75€ (vs 9,74€ en 2013) grâce à un prélèvement sur le report à nouveau de 11 cts. Les réserves représentent dorénavant 0,69€ contre 0,8€ un an plus tôt. Stable d'une année sur l'autre le TDVM atteint 5,1 %.

Et cette année ? Primonial entend maintenir le rythme de croissance afin « d’atteindre un nombre de lignes plus important et d’offrir ainsi une diversification plus poussée du risque locatif ». Une promesse qui s'est concrétisée au 1er trimestre par 2 EHPAD proches de Montélimar (12 m€) exploités... par Korian Medica. Au cours du second trimestre, la SCPI s’est portée acquéreur (35 m€) de deux actifs : un immeuble de bureaux (Paris) dont une crèche (La Maison Kangourou) et une clinique médicale à Aressy exploitée par le groupe Médipôle Sud Santé- Médi-Partenaires, dans le cadre d’un bail de 12 ans fermes. Trois biens supplémentaires en Ile-de-France, se trouvent sous promesse de vente (autour de 20 m€) alors que la trésorerie prête à être investie s'élève à 73,4m€. Immuable le taux d'occupation financier reste ancré à 100 %. Enfin, signalons le dynamisme intact de la collecte. Elle s'est élevée au premier semestre à 92,4m€ contre 54m€ à la même période de 2014 (+71,1%). Dans son sillage, la capitalisation de Primovie atteint pris de 313m€ soit une hausse de 41,8%. En termes de revenu, la distribution s'est élevée à 4,83€ (2,4€ et 2,43€) depuis le début de l'année pour un prix de souscription de 191€.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant