La canicule a fait 15 morts en trois jours aux Etats-Unis

le
0
La canicule a fait 15 morts en trois jours aux Etats-Unis
La canicule a fait 15 morts en trois jours aux Etats-Unis

WASHINGTON (Reuters) - La canicule et les violents orages et tempêtes qui se sont abattus sur l'est des Etats-Unis pendant trois jours, de vendredi à dimanche, ont fait 15 morts et privé de courant plus de trois millions de personnes.

L'état d'urgence a été déclaré samedi dans la capitale fédérale, Washington, ainsi que dans le Maryland, l'Ohio, en Virginie et en Virginie-Occidentale après les dégâts causés par les tempêtes qui ont balayé la région sur 800 km.

Des températures supérieures à 38°C ont été enregistrées dans plusieurs villes. Samedi à Atlanta, le mercure est monté jusqu'à 41°, un record. A Charlotte, en Caroline du Nord, l'une des villes les plus touchées par la canicule, la température a atteint 40° dimanche.

Orages et vents violents se sont abattus sur l'est de la Caroline du Nord dimanche après-midi, ajoutant trois morts aux 12 décès enregistrés la veille après les tempêtes.

Il s'agit d'un couple victime de la chute d'un arbre sur sa voiture de golf et d'un homme sur qui s'est effondrée une cabane alors qu'il tentait d'y garer sa voiture de golf.

Les tempêtes ont fait six morts en Virginie et privé d'électricité plus d'un million d'habitants.

CONFLIT SOCIAL

Dans le New Jersey, deux cousins de deux et sept ans ont été tués par la chute d'un arbre dans un parc et, dans le Tennessee, deux frères, âgés de trois et cinq ans, sont décédés. Ils jouaient dehors par une température de 41°.

Près de 490.000 foyers étaient sans électricité dimanche soir dans le Maryland. Le matin, ils étaient plus d'un million sans lumière et sans climatisation.

Dans l'Ohio, les pannes de courant ont touché les deux tiers de l'Etat. Un million de foyers, de commerces et d'entreprises ont été privés d'électricité. Le gouverneur de l'Etat, John Kasich, s'est vu accorder une aide d'urgence au niveau fédéral.

Les tempêtes ont également privé d'électricité plus de 600.000 clients en Virginie-Occidentale, 135.000 en Indiana et plus de 200.000 dans le New Jersey.

A New York, un conflit social menace d'aggraver les problèmes posés par la vague de chaleur, qui pèse sur le réseau électrique de la ville et du comté voisin de Westchester.

La compagnie d'électricité Consolidated Edison a décidé d'un lock-out dimanche matin après la rupture des négociations avec les syndicats, ce qui fait craindre des coupures de courant.

Consolidated Edison, qui dessert 8,2 millions de clients dans la région de New York, dit avoir demandé deux semaines supplémentaires pour les négociations, qui portent sur une nouvelle convention collective.

Le syndicat, qui avait menacé d'organiser une grève, a refusé. En réponse, la compagnie a demandé à ses salariés de ne pas se présenter au travail dimanche.

Avec les rédactions d'Austin, Los Angeles, New York, Indianapolis, Nashville et Washington; Danielle Rouquié pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant