La candidature de Guéant critiquée

le
0
Alors que le député sortant de Boulogne-Billancourt assure que laisser sa place au ministre de l'Intérieur est «un vrai choix personnel», François Bayrou dénonce «un parachutage».

On l'attendait dans la troisième circonscription des Yvelines. Mais le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a surpris son monde en annonçant, jeudi soir, son souhait d'être candidat dans la neuvième des Hauts-de-Seine qui recouvre la ville de Boulogne-Billancourt. Pour son baptême électoral, il a choisi une circonscription détenue depuis 1997 par le député maire Pierre-Christophe Baguet (UMP), réélu au premier tour en 2007 avec 59 %.

«Je suis tombé de ma chaise», explique un membre de la commission nationale d'investitures du parti majoritaire. «Claude Guéant sera un parlementaire à immenses compétences», réagit Bernard Accoyer. «Je ne savais pas que Pierre-Christophe Baguet voulait lever le pied», dit le président de l'Assemblée nationale, qui peine à cacher son étonnement. «Il y a une dizaine de jours, une réunion de pré-investiture avait été organisée par la Fédération des Hauts-de-Seine et, au cours de celle-ci, nous avions acté la candidature

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant