La Canadienne Michaëlle Jean nouvelle secrétaire générale de la Francophonie

le
1
La Canadienne Michaëlle Jean nouvelle secrétaire générale de la Francophonie
La Canadienne Michaëlle Jean nouvelle secrétaire générale de la Francophonie

Les chefs d'Etat et de gouvernement de la Francophonie, réunis à Dakar, ont longtemps débattu ce dimanche pour s'entendre sur le nom du nouveau secrétaire général de l'organisation. Le poste, pour un mandat de quatre ans, a finalement été attribué à la Canadienne d'origine haïtienne Michaëlle Jean par consensus, et non à l'issue d'un vote des 53 pays membres. Cette animatrice de télévision âgée de 57 ans a été cinq ans la gouverneure générale du Canada. Elle parle cinq langues : le français bien-sûr, l'anglais, l'espagnol, l'italien et le créole haïtien. Sa prise de fonctions devrait intervenir en janvier 2015.

Il s'agit de la première nomination d'une personnalité non africaine, modifiant une règle non écrite selon laquelle le secrétaire général vient d'un pays du Sud - certains revendiquaient même un pré carré africain - tandis que l'administrateur appartient à un pays du Nord.

Michaëlle Jean a rendu hommage à son prédécesseur, l'ex-président sénégalais Abdou Diouf, qui quittera ses fonctions fin décembre, après avoir dirigé l'OIF pendant 12 ans. «Je mesure la tâche qui m'attend et je veillerai à prendre grand soin de l'héritage que nous lègue le président Diouf.» Ce dernier a contribué à renforcer l'influence politique de la Francophonie, en particulier lors de crises en Afrique. Plaidant pour une «Francophonie moderne et tournée vers l'avenir»,  la nouvelle secrétaire générale «entend répondre aux besoins et aux attentes des Etats et gouvernements membres de l'OIF tout en donnant une nouvelle impulsion à la Francophonie».

Quatre Africains étaient également sur les rangs pour occuper le poste de secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), qui représente 274 millions de locuteurs dans le monde. 

Créé en 1997, le poste a seulement été occupé par l'Egyptien Boutros Boutros-Ghali avant Abdou Diouf.

@MichaelleJeanF nouvelle Secrétaire ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7093115 le dimanche 30 nov 2014 à 21:00

    Superbe organisation que l' OIF La langue française n' appartient plus à la France, elle est répandue sur toute la planète et véhicule des messages d' humanisme et de respect mutuel...Bon vent à Mme Jean