La campagne contre les «trois vices» raillée en Chine

le
0

Pour le web chinois, la nouvelle offensive nationale contre la prostitution, la drogue et les jeux sert surtout de cache-misère.

De notre correspondant à Pékin

«On nous avait promis le tigre. Le gouvernement nous livre des poules!» La Toile chinoise n'a pas manqué de persifler à l'annonce de la nouvelle campagne nationale, visant à éliminer les «trois vices» menaçant la République populaire, et qui fleure bon les années Mao Tsé-toung. Les autorités ont lancé un vaste coup de filet contre la prostitution, la drogue et les jeux de hasard après un reportage télévisé accablant qui a provoqué une vague de critiques pointant l'inaction des autorités.

Dans la fable du «Tigre et de la poule», les Chinois attendaient que le pouvoir leur offre la peau du félin Zhou Yongkang, ex-tsar redouté de la sécurité poursuivi dans le cadre d'une vaste affaire de corruption. Pour les faire patienter, le président Xi Jinping leur livre en pâture les «poules», su...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant