La calvitie se traite, mais cela reste coûteux

le
0
INFOGRAPHIE - Deux médicaments ont déjà fait leurs preuves et d'autres sont en cours de développement.

«La piste des analogues des prostaglandines est la plus avancée, elle pourrait amener à un nouveau traitement dans les deux ans à venir, avec des résultats qui semblent plus prometteurs que les traitements actuels», assure le Dr Pascal Reygagne, directeur du Centre Sabouraud, à Paris. Deux médicaments ont désormais fait leurs preuves contre la calvitie et ils viennent s'ajouter aux nouvelles techniques chirurgicales pour offrir des solutions aux hommes et aux femmes qui vivent mal la perte de leurs cheveux.

Deux tiers des hommes sont concernés par la calvitie plus ou moins tôt dans leur vie et un tiers deviendront chauves: il s'agit d'un phénomène normal, lié aux hormones androgènes et donc majoritairement présent chez les hommes. Bien que normale, la calvitie modifie l'apparence du visage et peut avoir des conséquences psychologiques importantes, no...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant