La Caisse des dépôts solde le prix de Dexia

le
0
L'institution a entièrement déprécié sa participation dans la banque en cours de démantèlement.

À la veille de profondes transformations, avec la création de la Banque publique d'investissement, la Caisse des dépôts a dévoilé lundi des ­résultats en forte baisse. Elle affiche un bénéfice semestriel de 350 millions d'euros, contre 1174 un an plus tôt. L'institution publique paie une dernière fois le prix des déboires de Dexia. Au premier semestre 2012, elle a déprécié sa participation dans la banque franco-belge en cours de démantèlement de 453 millions d'euros.

Le coût total d'acquisition de Dexia, 2,9 milliards d'euros, aura été ainsi totalement déprécié sur quatre ans. Cet investissement réalisé à la demande de l'État au cœur de la tempête ­financière de l'automne 2008 a coûté bien des sueurs froides aux dirigeants de la CDC. Il leur a valu notamment en 2008 d'afficher les premières pertes historiques de l'établissement.

La Caisse considère «désormais que la probabilité est forte qu'une amélioration de la situation financiè

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant