La Caisse des dépôts pourrait faciliter les ventes en viager

le
10
L'organisme travaillerait sur la création d'un fonds qui se porterait acquéreur des biens immobiliers des retraités en viager pour les aider à augmenter leur pension.

Henri Emmanuelli, président de la Commission de surveillance de la Caisse des dépôts, par ailleurs député PS des Landes, l'a confirmé ce matin sur RTL : la Caisse de dépôts pourrait bientôt créer un fonds qui servirait à financer l'achat en viager de biens immobiliers appartenant à des retraités. L'objectif dévoilé par le Journal du Dimanche dans le courant de l'été, est de permettre aux personnes âgées modestes, mais propriétaires de leur logement, d'en tirer une rente pour compléter leurs revenus.

Dans un contexte de vieillissement de la population - les plus de 60 ans devraient être 8 millions de plus d'ici à 2040 selon l'Insee - et d'ambiguïté sur le niveau des pensions, l'idée pourrait séduire au moins une partie des 70 % de septuagénaires propriétaires. D'autant plus que selon les notaires, ils seraient déjà demandeurs, en témoigne les nombreuses offres de ventes en souffrance sur les sites d'agences immobilières. Car les acquéreurs se font de plus en plus rares. Entre 3500 et 5000 ventes viagères aboutiraient chaque année, un nombre dérisoire rapporté aux quelque 700.000 transactions immobilières réalisées chaque année. Outre l'aspect «pari sur la mort» jugé plutôt malsain par les acquéreurs, l'allongement de l'espérance de vie rend le risque trop grand pour un achat de cette importance. D'où l'idée de réduire l'aléa pour rendre la formule à nouveau séduisante.

Selon une source proche du dossier, la Caisse étudierait la mise en place d'un mécanisme de «viager intermédié», c'est-à-dire un système où l'acquéreur n'est plus une personne physique qui peut potentiellement devenir insolvable, mais des investisseurs institutionnels qui souscrivent à un fonds. De quoi rassurer les vendeurs sur le versement de la rente. D'après le Journal du Dimanche, l'assureur CNP, filiale de la Caisse des dépôts, participerait notamment à la discussion. Quant au risque de «surlongévité» du propriétaire, il serait mutualisé car le fonds se porterait acquéreur de plusieurs centaines de biens. S'il voit le jour, ce système pourrait être mis en place dès 2014. Le fonds pourrait être doté d'environ 100 millions d'euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5661885 le vendredi 20 sept 2013 à 12:59

    La valeur d'un bien, c'est le prix qu'un acheteur normalement raisonnable est disposé à le payer pour en devenir propriétaire.Alors, il est facile de comprendre qu'une maison sans acheteurs (ou dont les acheteurs potentiels refusent le prix) est sur-évaluée. Autour de ma ville, il y a de nombreuses maisons dont personne ne veut car trop de travaux ou très mal situées à des carrefours routiers ! Alors que valent-elles ? Rien du tout ? Le prix du terrain ?

  • nebraska le jeudi 19 sept 2013 à 12:27

    lorant21 - T'en veux à tes parents qui ont tout bouffé au lieu de te laisser 1 héritage ???? Bin à priori ils ont bien fait !!!

  • groundze le jeudi 19 sept 2013 à 12:11

    les héritiers ne sont pas des vautours, l'héritage est souvent la seule solution pour que ceux ci puissent accéder à la propriété (n'en déplaisent à certain bolchevick)

  • groundze le jeudi 19 sept 2013 à 12:06

    les viagers ne se vendent plus car les prix demandés sont beaucoup trop élevés . j'ai acheté plusieurs viagers et le calcul est toujours très rapide et très facile à faire: prix du bien âge bouquet mensualité je n'arrive plus à un dossier acceptable donc la caisse va décevoir forcément tous les vendeurs car elle n'acceptera pas leurs conditions

  • Georg47 le jeudi 19 sept 2013 à 11:25

    IL est à craindre que les prix proposés ne soient plus que décevants.....

  • brun2083 le jeudi 19 sept 2013 à 10:15

    C'est une bonne idée. Les personnes âgées ont fait des sacrifices toute leur vie c'est normal qu'ils puissent en profiter à la retraite. Si les retraités choisissent la rente viagère c'est qu'ils estiment que c'est eux qui méritent de bénéficier de toute une vie de labeur plutôt que d'engraisser les vautours d’héritiers qui n'attendent que de toucher leur héritage plutôt que de bosser.

  • lorant21 le jeudi 19 sept 2013 à 09:21

    Une très bonne idée. Je connais une vieille personne sans revenu prise en charge par la collectivité alors qu'elle possède pas mal de bien. Cela apportera un plus aux personens agées.. à condition que les héritiers avides et indignes ne bloquent pas le processus.

  • surfer1 le mercredi 18 sept 2013 à 18:36

    Achat à vil prix ou tentative de spoliation de la génération suivante ? Avec les maisons de retraite il ne restait déjà plus grand chose à hériter mais là il ne restera rien... On prépare doucement les esprits à une baisse généralisée des retraites.

  • f.d.v le mercredi 18 sept 2013 à 18:06

    excellente idée. qui mieux que la CDC peut représenter le tiers de confiance et la capacité d'investissement de long terme nécessaires à un tel projet?

  • s.mario3 le mercredi 18 sept 2013 à 16:16

    Entreprise de spoliation étatique... le viager est très favorable à l'acheteur en général surtout s'il a du temps devant lui comme c'est le cas de la CDC.