La Caisse des dépôts au secours de Groupama

le
0
INFO LE FIGARO - Sous forte pression financière, l'assureur négocie la vente de sa foncière Silic et une injection de capitaux frais dans sa filiale de courtage auprès de l'institution publique. Des cessions plus radicales interviendront en 2012.

Le rythme des événements s'accélère chez Groupama. L'assureur mutualiste, dont les ratios réglementaires de solvabilité sont mis à mal par la crise, présentera dans quelques jours un plan de redressement à l'Autorité de contrôle prudentiel (ACP), qui compte examiner le dossier lors de sa séance du 20 décembre.

Face à ce calendrier serré et dans un contexte de crise finan­cière, la solution pour Groupama passe manifestement par la Caisse des dépôts. De sources concordantes, l'institution publique pourrait ­venir en aide à l'assureur vert à travers deux opérations, qui sont encore sur la table des négociations: un rapprochement de leurs filiales immobilières respectives -Icade et Silic- et un soutien ­financier à Gan Eurocourtage. Vendredi, personne ne souhaitait commenter ces informations.

La transaction concernant les foncières est la plus naturelle: Icade, une filiale à 55 % de la CDC qui pèse 3 milliards d'euros en Bourse, satisferait ses ambitions de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant