La Caisse de retraite des mines cède des immeubles

le
6
INFO LE FIGARO - Ces immeubles d'habitation sont situés près des Champs-Élysées mais aussi dans les XIVe et XVIe arrondissements de Paris.

En tout, la Caisse de retraite des mines réservée aux anciens mineurs s'apprête à vendre une dizaine de biens dans la capitale. En guise de clin d'½il, elle a baptisé l'opération «éponte», le nom de la paroi délimitant les filons de charbon. Sur ce dossier, les offres définitives seront remises ce soir. Selon nos informations, Groupe Arnault, holding de la famille Arnault, devrait figurer parmi la dizaine de postulants. La Caisse de retraite des mines espère retirer 150 à 160 millions d'euros de cette vente.

Cet organisme met en vente une partie de son patrimoine pour des besoins de liquidités. 320 000 retraités des mines touchent une pension, ce qui représente un coût d'1,7 milliard d'euros par an. En face, on ne compte que 1 000 salariés cotisants. Il est impossible dans ces conditions d'équilibrer ce régime spécial. Depuis 2005, c'est l'État, au travers de son bras armé, la CDC, qui verse les pensions aux retraités des houillères. Pour que le déficit soit moins béant, les pouvoirs publics exigent de cette caisse de retraite qu'elle se sépare de ses bijoux de famille, de très beaux immeubles à Paris et en proche banlieue. Ainsi, en 2009, cet organisme avait cédé des biens immobiliers pour 326 millions après en avoir vendu pour 271 millions en 2008. Il y a trois ans, le portefeuille cédé portait le nom de code «Maheu», comme le personnage de Germinal.

Cette politique de cession ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin car le déséquilibre entre les cotisants et les bénéficiaires du régime de retraite des houillères ne va pas diminuer. Heureusement, la Caisse de retraite des mines a encore de très beaux actifs à monnayer. Notamment le palace le Prince-de-Galles ou son siège avenue de Ségur dont elle est propriétaire.

LIRE AUSSI:

» Les fonctionnaires partent en retraite après 60 ans

» Retraite: un geste pour les femmes et les chômeurs âgés

» Retraite: le projet de réforme en conseil des ministres

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2140153 le jeudi 5 juil 2012 à 11:09

    Personnellement, je n'y crois pas trop à cette excuse de déficit de leur compte.Ils savent très bien que c'est temporaire et que dans quelques années, les bénéficiaires ne seront plus là.On leur a donner une retraite plus tôt parce qu'ils allaient en profiter moins.Ils pourraient tout aussi bien faire le choix d'emprunter pour passer ce cap.Vu la certitude du scenario, je doute que les banques ne les suivent pas.La cession temporaire d'usufruit était aussi certainement envisageable.

  • p.lecl10 le mercredi 4 juil 2012 à 14:14

    @chnivet : un 0 de trop dans ton calcul : 5312 EUROS.

  • chnivet le mercredi 4 juil 2012 à 11:39

    53 125 euros par personnes ?

  • M4358281 le mercredi 4 juil 2012 à 10:18

    avec nos sous la CDC...!depuis combien de temps on paye ?

  • denisam1 le mercredi 4 juil 2012 à 10:02

    Bandes de NAZE , comme les autoroutes bradés !!! moins de loyers = pas de sous pour les REGIMES SPECIAUX !!!

  • fignar le mercredi 4 juil 2012 à 09:43

    et quand elle aura vendu tous ses immeubles ,elle n'aura plus de revenus !