La caisse de la SNCF excédentaire grâce à l'État

le
0
C'est le seul des douze régimes étudiés (salariés, agriculteurs, fonctionnaires, professions libérales, ex-mineurs?) par le Conseil d'orientation des retraites (COR) à être dans le vert.

C'est l'une des bizarreries du système actuel: la caisse de retraite et de prévoyance de la SNCF, qui souffre d'un grave déséquilibre démographique - on dénombre quelque 160.000 cheminots actifs pour près de 280.000 pensionnés -, a réussi l'exploit d'être... excédentaire en 2012. Certes pas de beaucoup mais, en intégrant au poids de ses cotisations les différents transferts dont elle bénéficie (comme la subvention d'équilibre de l'État), elle parvient à avoir un ratio de financement de... 100,1 %. C'est-à-dire que ses ressources dépassent de 0,1 point ses dépenses. Et ce, alors que ses cotisations ne représentent, au dernier pointage, que 37,1 % des prestations qu'elle verse chaque année aux anciens cheminots.

C'est d'ailleurs le seul des douze régimes étudiés (s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant