La Caisse d'épargne lance le livret A connecté pour les enfants

le
0

Le Livret A Connecter repose sur une tirelire en ligne, à ouvrir sur un mini-site où les parents disposent d'un espace personnalisé à agrémenter de photos et de vidéos, pour célébrer l'arrivée de bébé ou les grands moments de sa vie. Les proches, alertés par Facebook, Twitter ou Instagram, viennent y faire leur cadeau en ligne.

À l'ère digitale, les parents ne se contentent plus d'ouvrir un banal livret A à leurs enfants… Ils le mettent en scène sur Internet et partagent l'information sur les réseaux sociaux pour inviter leurs amis à verser leur obole aux grandes occasions. Aujourd'hui en test pilote, ce nouveau service imaginé par la Caisse d'épargne sera disponible dans toute la France dès le 1er novembre. Baptisé Livret A Connecter, accessible même aux personnes non clientes de la banque,il repose sur une tirelire en ligne, à ouvrir sur un mini-site où les parents disposent d'un espace personnalisé à agrémenter de photos et de vidéos, pour célébrer l'arrivée de bébé ou les grands moments de sa vie. Les proches, alertés par Facebook, Twitter ou Instagram, viennent y faire leur cadeau en ligne, de 1 centime à 250 euros, par carte bancaire, et peuvent même laisser un message sur le livre d'or.

L'argent sera ensuite viré par les parents sur le livret A de l'enfant, moyennant de menus frais (1,5 % du montant collecté). «Ce service sert de liste de naissance ou permet de préparer l'avenir de l'enfant, par exemple de financer un jour le permis de conduire», explique Cédric Mignon, directeur du développement de la banque, qui y voit une réponse aux besoins des «familles beaucoup plus éclatées aujourd'hui». Il compte sur les social mums (elles seraient 8 millions en France), ces jeunes mamans qui utilisent volontiers forums et réseaux sociaux. Grâce à cette initiative, la Caisse d'épargne espère ouvrir 10.000 livrets A supplémentaires aux enfants. L'an prochain, elle connectera de la même façon son livret jeunes.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant