La CADES a amorti plus de la moitié de la dette française reprise depuis 1996

le
0

(AOF) - La CADES, structure publique chargée de financer et d'amortir la dette sociale en France par l'émission d'emprunts obligataires, a fait état d'une hausse de 2,4% de son bénéfice au premier semestre, à 6,74 millions d'euros. L'affectation de ce résultat est mécaniquement dédiée à l'amortissement de la dette sociale. De plus, à fin juin, la CADES avait amorti plus de la moitié de la dette sociale française reprise depuis 1996, date de sa création, représentant 131,4 milliards d'euros amortis.

Ainsi, sur 260,5 milliards d'euros repris, il reste désormais 129,1 milliards d'euros de dette à amortir.

Enfin, indique la CADES, depuis le début de l'année, 6,1 milliards d'euros de dettes à moyen et long-terme ont été levés sur les marchés des capitaux. Le taux de refinancement sur le portefeuille de dettes de la CADES s'établissait au 30 septembre à 1,66 %.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant