La cache de Ben Laden embarrasse le Pakistan

le
0
Longtemps soupçonné d'avoir trouvé refuge dans les Zones tribales, le chef d'al-Qaida vivait à 50 kilomètres seulement d'Islamabad.

De notre correspondante en Asie du Sud

Loin des Zones tribales, il se terrait à Abbottabad, profitant sans doute de l'hospitalité de l'establishment sécuritaire pakistanais. Complicité ou négligence? Oussama Ben Laden a longtemps coulé des jours tranquilles dans une villa cossue, entouré de sa famille et d'un impressionnant aréopage, à une cinquantaine de kilomètres seulement de la capitale. Il s'agit d'un revers cinglant pour Islamabad dont les autorités, civiles et militaires, ont toujours refusé de reconnaître que le chef d'al-Qaida pouvait se trouver au Pakistan. Cette attitude avait, au fil du temps, renforcé la méfiance des États-Unis vis-à-vis de son «allié de circonstance» dans la guerre contre le terrorisme. Dimanche, en menant seuls l'opération qui a tué Ben Laden, les Américains ont en quelque sorte pris le Pakistan en flagrant délit de mensonge. L'ex-chef de l'Inter-Services Intelligence (ISI, services secrets), Hamid Gul, admet volontiers qu'il es

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant