La Bundesbank attend un ralentissement accru en fin d'année

le
0

BERLIN (Reuters) - Le ralentissement de l'économie allemande devrait s'accentuer en cette fin d'année en raison des répercussions de la crise de la dette dans la zone euro et de la détérioration de la croissance mondiale, a déclaré lundi la Bundesbank.

Dans son rapport mensuel de novembre, la banque centrale nationale note qu'un nombre croissant de secteurs de l'économie ne s'attendent plus à une reprise rapide de l'activité.

"L'économie présente actuellement une situation mitigée, qui devrait ralentir encore en fin d'année", écrit la Buba dans ce rapport.

"Il est désormais devenu incontestable que les facteurs perturbateurs externes affectent si fortement la disposition à investir et les prévisions d'effectifs que l'ensemble de l'économie pourrait être affectée."

La croissance de l'économie allemande est tombée à 0,2% au troisième trimestre selon la première estimation publiée jeudi dernier et les économistes s'attendent à une contraction du produit intérieur brut (PIB) sur les trois derniers mois de l'année.

La Bundesbank ajoute que le marché du travail devrait être affecté après d'importantes revalorisations salariales intervenues après plusieurs années de modération.

Le chômage est remonté en Allemagne ces derniers mois alors qu'il avait atteint en début d'année ses plus bas niveaux depuis la réunification du pays.

"Les vents contraires cycliques vont aussi influencer le marché du travail au (quatrième trimestre de l'année et au premier de l'an prochain), dit le rapport.

Annika Breidthardt, Marc Angrand pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux