La bulle immobilière est repartie à Londres

le
0
INFOGRAPHIE - Les professionnels du secteur demandent à la Banque d'Angleterre d'intervenir pour calmer la surchauffe.

Devant la gare de St Pancras, on peut se demander si on est à Londres ou à Shanghaï. Des dizaines de grues, des centaines d'ouvriers s'affairent sur l'un des plus grands chantiers de la capitale depuis les Jeux olympiques. Cinquante nouveaux bâtiments, 2000 logements, plus de 300.000 mètres carrés de bureaux vont dessiner ce nouveau quartier de King's Cross.

Partout dans Londres, c'est la même frénésie de construction, rythmée par les marteaux-piqueurs. C'est l'un des signes de la reprise économique qui se profile depuis quelques mois. Pourtant, ce regain d'activité du bâtiment inquiète. Loin de répondre à la demande qui s'envole, l'insuffisance structurelle de logements met les prix immobiliers sous tension. Au point qu'on redoute, après la décennie folle qui a vu tripler les prix entre 1997 et 2007, la formation d'une nouvelle bulle,...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant