La Bulgarie va continuer de clôturer sa frontière avec la Turquie

le
0

SOFIA, 14 janvier (Reuters) - La Bulgarie a annoncé mercredi qu'elle allait prolonger de 130 km la clôture déjà mise en place l'an dernier à la frontière avec la Turquie, afin d'empêcher le passage d'un nombre grandissant de réfugiés, essentiellement syriens, qui cherchent à gagner son territoire. Le HCR (Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés) s'est élevé contre l'annonce faite par le Premier ministre bulgare, Boïko Borissov, estimant que cette extension mettrait en danger des vies et ne ferait qu'accroître le rôle des passeurs. Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, plus de 18.000 réfugiés, fuyant pour la plupart la guerre civile en Syrie, ont franchi la frontière turco-bulgare au cours des deux dernières années pour demander l'asile à la Bulgarie, ce qui accroît les pressions sur ce pays, le plus pauvre de l'Union européenne. Pour l'heure, seuls 33 km de frontière sont clôturés, sur les 240 km de frontière commune. Le gouvernement de Sofia s'attend à un nouvel afflux de réfugiés au printemps, lorsque les conditions météo seront plus favorables. "Cette extension est absolument nécessaire", a dit le Premier ministre bulgare aux députés. (Angel Krasimirov et Tsvetelia Tsolova; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant