La Bulgarie ne signera pas le CETA sans exemption de visas

le
0
    SOFIA, 19 octobre (Reuters) - Le gouvernement bulgare ne 
signera pas l'accord de libre-échange entre l'Union européenne 
et les autorités canadiennes (CETA) tant qu'il n'aura pas obtenu 
des garanties irrévocables concernant une exemption de visa pour 
ses ressortissants désirant se rendre au Canada. 
    Pour entrer en vigueur, l'accord de libre-échange doit être 
approuvé à l'unanimité des Etats membres de l'UE. 
    Les autorités canadiennes ont promis d'exempter de visa 
certains ressortissants bulgares à partir du mois de mai et 
cette mesure sera étendue à l'ensemble des résidents de Bulgarie 
d'ici la fin de 2017. 
    "La décision est de ne pas signer le CETA sans l'existence 
de garanties irréversibles de la part du gouvernement canadien 
d'une entrée libre de tous les citoyens bulgares", a déclaré le 
gouvernement de Sofia dans un communiqué. 
    La Roumanie a formulé une demande identique. 
    Pour l'instant, la signature de l'accord est principalement 
bloquée par le "non" opposé par le Parlement de Wallonie dont 
les élus ont adopté une motion demandant à l'exécutif régional 
de ne pas déléguer ses pouvoirs au gouvernement belge pour 
approuver le traité.   
     
 
 (Tsetelia Tsolova; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant